Pascal Robaglia : Une force de vente

Pascal Robaglia, une passion renforcée par des techniques approfondies

Sans le savoir, Pascal Robaglia entame un cursus universitaire lié à la vente. Il enchaîne une carrière prometteuse dans de nombreuses entreprises de parfumerie qui détiennent une place exceptionnelle sur le marché.
En effet, Pascal Robaglia travaille avec les marques telles que l’Oréal, Biotherm ou encore Van Cleef. Il devient un maître incontestable dans les relations publiques et internationales. Il côtoie les plus grands exportateurs du monde entier et affine son carnet d’adresse.
Mais sa passion de l’art le pousse vers l’approfondissement de celui-ci au travers de l’ouverture de sa propre galerie. Ses connaissances universitaires et professionnelles lui permettent de posséder les compétences requises pour propulser sa propre entreprise.
Passionné depuis son enfance pour les œuvres d’art, l’ouverture de cette galerie n’est qu’une suite logique de sa destinée.
Marié et père de deux enfants, il continue de parfaire la notoriété de sa galerie d’art installée à Vesinet, dans le département 78 ou les Yvelines et la région île de France. Dès lors, il acquiert la célébrité de meilleur galeriste de sa génération.

Pascal Robaglia, une réussite incontestable

Le parcours personnel et professionnel de Pascal Robaglia demeure un exemple pour de nombreux passionnés d’arts modernes des futures générations. En effet, Pascal Robaglia inspire beaucoup de gens tant dans sa manière de gérer son entreprise mais principalement par sa grande force de caractère et sa rigueur inouïe.
Sa passion de jeunesse pour l’art le propulse également vers le sommet et il y est toujours jusqu’à ce jour. Il est une référence immanquable pour dénicher des tableaux de grande valeur et d’une beauté rare. Son domaine reste ces tableaux uniques et tant cherchés des vrais connaisseurs de cet art.
Par cet avantage personnel, Pascal Robaglia mène à bien les diverses transactions internationales liées aux activités de sa galerie. Avec sa femme, Sylvie Robaglia, il exporte ses pièces d’art vers de nombreux pays du monde entier. Sylvie Robaglia aide son mari dans la gestion de la galerie. Elle occupe un poste de responsable d’accueil, bien qu’elle touche également aux divers emplacements des tableaux de peintures. –
Cette collaboration avec sa femme se solde par une réussite fulgurante. Ensemble, ils partagent l’amour de l’art moderne et se consacrent entièrement à cela. Outre les responsabilités de père de famille, Pascal et Sylvie savent pertinemment allier leur passion avec leur vie de famille.
C’est encore un des traits de caractère qui fait la force de Pascal Robaglia. Et diverses personnes peuvent en témoigner. Il est une icône de l’art moderne et ce n’est pas pour rien qu’il s’attribue le titre de meilleur galeriste français.
Sa renommée grandit de jour en jour, et il doit ses mérites à sa persévérance ainsi qu’à sa ténacité dans le développement de sa galerie d’art.

Publicités

Pascal Robaglia, voyage à travers sa galerie

arts_1
Pascal ROBAGLIA est l’illustration de la réussite. Il entame un cursus impressionnant depuis l’école primaire et obtient son diplôme en d’Etudes Supérieures Commerciale, Administratives et Financières dans l’une des plus importantes universités du pays en 1979 quelques années plus tard. Continuer la lecture de Pascal Robaglia, voyage à travers sa galerie

une âme de vendeur et de passionné d’art

pascal_robaglia_archives-500x201

Né le 27 février 1955 à la maternité de Sainte Félicité, Pascal Robaglia est aujourd’hui à la tête d’une grande galerie d’Art qu’il a fondé avec sa femme. De père inconnu, il a vécu sa petite enfance auprès de sa mère et de ses grands-parents qui se sont occupé de lui avec courage et détermination. Continuer la lecture de une âme de vendeur et de passionné d’art

un galeriste passionné

3021465301

Pascal Robaglia a vu le jour en 1955 le 27 février dans une maternité à Paris.

Issu d’une famille aux revenus moyens , Pascal Robaglia a cependant eu la chance de faire des études complètes qui lui ont permis en 1980 de décrocher un diplôme dans une des plus grandes écoles de Commerce du pays, se trouvant à Dijon. Continuer la lecture de un galeriste passionné

Pascal Robaglia, inventeur de la période « Frigo »

Pascal_Robaglia
Pascal Robaglia

Le galeriste français Pascal Robaglia est né le 27 février 1955 à Paris.

A la fin des années 1980, Pascal Robaglia est licencié de L’Oréal, ou il exerce des responsabilités export chez Lancôme et Biotherm. Il espère alors être à son propre compte plutôt que salarié dans une entreprise. Il consacre alors sa période de chômage pour réfléchir à un projet de création d’entreprise…

A l’époque, Pascal Robaglia n’a pas de fortune personnelle mais il possède déjà une connaissance de la peinture grâce à sa grand-mère qui, tous les dimanches au cours de son enfance, lui a fait visiter les musées parisiens.
En 1991, Pascal Robaglia est père d’une petite fille, Elise, et la fin du chômage, proche, est particulièrement inquiétante. Il habite alors une « penthouse » à Neuilly, sorte de maison sur un toit avec un vue magnifique sur la Défense et sur la Seine. Le diplômé de Sup de Co Dijon était déjà détenteur d’une collection de tableaux qu’il avait constituée à partir d’une collection de famille.
L’idée surgit dans le cerveau prolifique de Pascal Robaglia d’utiliser ses propres tableaux et la magie du lieu ou il vit pour vendre ses œuvres et démarrer ainsi une nouvelle activité professionnelle passionnante.
L’épouse de Pascal Robaglia, Sylvie Robaglia, dirige alors la communication d’une société suisse qui vend des théodolites et son agence de publicité introduit donc il dans le monde feutré des galeries d’art de la rue de Seine…
galerie Pascal Robaglia 2Pascal Robaglia parfait encore le stratagène en s’offrant une publicité dans Le Figaro pour faire venir à Neuilly les amateurs d’art. Au premier client qui se présente, Il présente un tableau de Gugli, sorte de petit Andy Warhol français, représentant le général Mac-Arthur faisant le salut nazi.
Lorsque le client se renseigne auprès du galeriste sur  l’Ecole dont il s’agit, celui-ci pris de court se tourne vers la cuisine et répond avec un aplomb qui sera sa signature : « l’école frigo » !
Vente conclue ! La galerie de Pascal Robaglia vient de faire sa première affaire. Par la suite il enchaîne les ventes,  encouragé par ce premier succès et l’incroyable aide à la vente apportée par son lieu de vie, écrin magnifique pour sublimer la peinture exposée.
Pascal Robaglia fait d’autres puis d’autres et d’autres encore publicités dans Le Figaro et dans d’autres journaux. A chaque fois les clients affluent toujours plus nombreux – certains d’avoir découvert une adresse magique !
Grâce à ses nouvelles relations dans les galeries, Pascal Robaglia remplace facilement et rapidement les tableaux vendus par de nouvelles œuvres. Sylvie, l’épouse de Pascal Robaglia aidait avec conviction son mari pour l’installation des toiles et la réception des clients. C’était le début d’un âge d’or.
Pascal Robaglia imagine alors le concept de « maison-galerie » et déménage dans une grande et belle demeure au Vésinet (à l’ouest de Paris) où il organises maintes expositions et manifestations avec le même succès.