Pascal Robaglia, sa passion de l’art

2db3e6c2
Pascal Robaglia est né le 27 février 1955 à Paris. Père de deux enfants, il possède un parcours professionnel riche, ayant fait parti de certaines grandes entreprises. Il a cependant décidé de se mettre à son propre compte afin de trouver l’épanouissement professionnel qu’il souhaite avoir.

Un cursus universitaire bien rempli

Élevé dans une famille aux valeurs religieuses, Pascal Robaglia passe sa scolarité dans des écoles chrétiennes. Il entre ensuite au lycée Pasteur à Dijon pour sa secondaire où il obtiendra son baccalauréat scientifique C avec la mention bien. Il décide ensuite de passer par des cours préparatoires avant de postuler à l’École Supérieur De Commerce de Dijon où il sera reçu.

Il obtient son diplôme en 1979 et pendant ses années universitaires, il intègre la Junior Entreprise de son école où il commence par exercer la fonction de secrétaire pour commencer. Il devient ensuite le président et prend en main l’organisation de différentes études de marchés afin d’aider certaines entreprises locales. Il a également organisé des missions commerciales qui se sont déroulés dans différents pays dans le monde, dont une à Hong Kong avec la célèbre marque de sac à main Hermès. Il a ainsi pu se rendre en Arabie Saoudite et aussi au Canada lors de ses nombreuses missions.

Après l’obtention de son diplôme, il décide de faire ses premiers pas en tant que professionnel dans le domaine de la parfumerie et prend ainsi un poste dans le domaine de l’Export au sein de Lancôme et Biotherm faisant parti du groupe L’Oréal. Il passe ensuite quelques années chez Van Cleef au même poste avant de sortir du système.
La décision d’avoir sa propre entreprise
En effet, après ses deux expériences, il décide d’avoir sa propre entreprise avec sa femme, toujours dans la vente mais dans un domaine qu’il apprécie particulièrement, l’art. En effet, sa grand-mère l’emmenait souvent aux expositions auxquelles elle assistait ce qui lui a permis d’apprécier petit à petit l’Art même s’il n’a jamais été un grand connaisseurs.

Le couple décida ainsi d’adopter le concept de la « maison-galerie » et décident de prendre une maison au Vésinet pour s’y installer. Sa femme s’est tout autant investi que lui dans l’affaire en prenant soin de choisir et d’arranger l’emplacement des différents tableaux et meubles antiques qu’ils ont décidés de commercialiser. La maison leur permis ainsi d’organiser différentes expositions qui leur ont permis d’être reconnu dans le milieu et de faire de nombreuses ventes en France et dans d’autres pays du monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s